Saint-Pierre d'Oléron

"Capitale" de l'île d'Oléron, Saint-Pierre d'Oléron doit son développement à sa vocation commerciale. Riche d'histoire et de patrimoine, c'est là que l'écrivain Pierre Loti a choisi de reposer. Site remarquable, le marais de l'Eguille est un espace naturel protégé, sauvage et insolite. Les vestiges des marais salants témoignent, avec la vigne, d'une activité économique très florissante. Son port de pêche, La Cotinière, est incontournable, notamment à l'arrivée de sa flotille multicolore avant la criée.
 

Le coeur de l'île...

Au coeur de l'île, Saint-Pierre d'Oléron est une commune dynamique et vivante où il fait bon vivre toute l'année. Arpentez son centre-ville, ses ruelles piétonnes et découvrez ses marchés hebdomadaires, ses nombreuses boutiques en tout genre (mode, décoration, souvenir, épicerie fine...) , son cinéma, son musée... En bref, c'est le lieu de vacances idéal pour tous ceux qui souhaitent concilier les avantages du centre-ville et du bord de mer.

Endroit idéal pour les amateurs de shopping, Saint-Pierre d'Oléron saura également ravir les amoureux de patrimoine avec entre autre : 
  • Le Château de Bonnemie : Ancienne demeure seigneuriale des Le Berton de Bonnemie, ce château remonte au XIVe siècle, pour sa partie la plus ancienne. Aujourd’hui propriété de la municipalité, il se situe milieu d’un superbe parc qui invite à la promenade et à la rêverie.
  • La Lanterne des Morts : C’est la plus haute de France parmi la dizaine existante. Du XIIe siècle, elle a été construite au milieu de l’ancien cimetière médiéval de la ville. A son sommet, le lanternon abritait une flamme. Un ancien explique qu’elle était là pour « commémorer l’âme des morts » et n’omet pas de préciser : « et mettre en garde les vivants ! » Qu’on se le dise.
  • Le Kiosque : Construit en 1899, époque à laquelle sont apparues les premières fanfares municipales, c’est le seul que l’on peut admirer dans les villages de l’île.
  • L'église du 17e siècle : Reconstruite à partir de 1623 sur les ruines d’une église romane détruite pendant les guerres de religion, elle est de style “contre-réforme”. Son très haut clocher hexagonal élevé en 1776 en faisait un amer idéal à la navigation. De là-haut, on peut découvrir un panorama exceptionnel. A proximité de l’église, sur la façade d’un restaurant, on peut voir l’ancienne enseigne de l’hostellerie de la Renaissance.
  • La Maison Pierre Loti : L’île, où enfant il est venu passer des vacances d’été, a été une source d’inspiration pour ce grand écrivain, académicien et officier de marine. Bien que Rochefortais, c’est à Saint-Pierre d’Oléron qu’il souhaita qu’on l’inhume après sa mort. Ainsi depuis 1923, il repose dans le jardin de la Maison des aïeules. Vendue par la branche maternelle de sa famille, c’est en 1899 que Pierre Loti la rachète et la baptise ainsi. Une plaque apposée sur la façade de la maison, situé rue Pierre Loti, le rappelle au promeneur. 
 

 

Ses villages d'est en ouest

Saint-Pierre d'Oléron, c'est également 29 villages et hameaux aux ruelles étroites, puits et roses trémières… D’ouest en est, les paysages sont différents, des villages de pêcheurs ou de vignerons sur la “Grand’côte” aux villages dans les marais à l’est. Uniques, ils ont chacun leur identité propre: venelles sinueuses fleuries de Roses Trémières, maisons basses aux murs de moellons, puits et bassées

Côté ouest :
Découvrez La Menounière, La Chefmalière ou La Biroire, petits villages blottis derrière la dune, pour mieux se protéger du vent, et à l’architecture traditionnelle. Plus au sud, Matha, Saint-Séverin avec leur jolie petite plage, de sables fin exposés à l’océan Atlantique. Idéal pour la pratique des différentes activités de bord de mer (détente, promenade, sports d’eau…). Il y en a pour tous les goûts ! Le Marais Doux, hameau implanté dans un espace forestier où balade à pied ou à vélo vous guideront vers le port de La Cotinière, le centre-ville, les plages.

Au centre :
Les villages de La Boirie, au coeur des marais, ou d’Arceau, avec son chenal, attestent du travail de l’homme pendant des siècles pour harmoniser terre et mer. Site remarquable, le marais de l’Eguille est un espace naturel protégé, sauvage et insolite. Traversé par une piste cyclable, et des sentiers de randonnée, le marais offre aussi la possibilité de profiter de la tranquillité du lieu lors d’une balade en Stand Up Paddle ou en canoë.

 

Côté est :
Sillonnez l’étendue de la commune en empruntant la route de l’Eguille qui vous conduira à l’un des plus beaux sites de l’île d’Oléron: Fort Royer. Ici, terre et mer se mélangent. Eaux douces et salées s’unissent, formant un véritable sanctuaire pour la faune et la flore. Le site exceptionnel de Fort Royer, dans la réserve naturelle de Moëze-Oléron, offre un paysage typique de cabanes ostréicoles multicolores au milieu de champs de claires. Des visites guidées y sont proposées pour tout apprendre du métier de ces « paysans de la mer ».