Les fortifications militaires

Héritage d'un riche passé, l'île d'Oléron et le bassin de Marennes abritent aujourd'hui un patrimoine unique en terme d'architecture militaire. De la citadelle du Château d'Oléron à la place forte de Brouage en passant par le Fort Louvois, profitez de votre séjour pour visiter ces lieux emblématiques du territoire et plongez au coeur de l'histoire. 
 

La citadelle du Château d'Oléron

La Citadelle du Château d’Oléron constitue un ensemble fortifié complexe et remarquable. Son rôle était de protéger l’embouchure de la Charente et le port de Rochefort. La Citadelle fut construite en plusieurs étapes à partir de 1630.  Elle est le résultat de 5 campagnes de construction échelonnées sur 120 ans. Commencée sous le règne de Louis XIII, à l’initiative de Richelieu, la citadelle sera achevée au début du XVIIIe siècle par Vauban. Le travail final de ce dernier contribua à la construction d’un ouvrage mêlant beauté, équilibre, audace et puissance. L'accès à la citadelle est libre tout au long de l'année et des expositions temporaires y sont régulièrement présentées. Depuis la porte Royale, vous découvrirez la Place d'Armes de la citadelle et un peu plus à l'est, l'Arsenal. Vous pourrez alors prolongez votre visite autour des tours bastionnées, la contre-garde ou encore les chemins-couverts... Un circuit découverte de 2,5km autour des remparts de la ville est accessible. L'occasion pour vous d'emprunter passerelles, passages surelevés, ponts enjambants des fossés et découvrir douves, bastions et redans... Enfin, de nombreuses visites guidées y sont organisées, notamment pendant les vacances scolaires : visites traditionnelles, pédagogiques, nocturnes théâtralisées, en petit train...
 


Le Fort Louvois

Le Fort Chapus ou Fort Louvois est situé face à Bourcefranc-Le Chapus. Edifié sur le rocher du Chapus par Vauban à la fin du XVIIe siècle sous l'ordre de Monsieur de Louvois, dont il a pris le nom. Ses canons devaient croiser le tir avec ceux de la citadelle du Château d'Oléron, en face, pour empêcher le passage aux anglais et protéger l'arsenal maritime de Rochefort. Reconnaissable par sa forme de fer à cheval, partez à la découverte de son donjon, sa caserne, sa halle aux vivres, sa poudrière ou son corps de garde et découvrez l'architecture unique du "petit frère de Fort Boyard". Ouvert d'avril à octobre, vous pourrez y accèder soit à pied, à marée basse, via une voie submerssible de 400 mètres de long ou en bateau depuis le port du Chapus à marée haute. En haute saison (juillet-août), de nombreuses animations en journée ou en soirée vous sont proposées.
 


La place forte de Brouage

Fondée en 1555, au cœur des marais, Brouage fut tout d’abord une place importante dans le commerce du sel en Europe à une époque où la mer était bien plus haute. Au XVIIe siècle, sous l’impulsion de Richelieu, le lieu se fortifia pour devenir une place forte réputée imprenable. La Citadelle de Brouage joua alors à plusieurs reprises un rôle stratégique dans la défense des côtes saintongeaises. Sur le déclin à la fin du XVIIe siècle, Vauban apporta des modifications à la Citadelle en diminuant l'importance de ses nombreuses fortifications.
 

Si Brouage a aujourd'hui perdu son caractère militaire, elle a en revanche réussi sa reconversion comme en témoigne sa récente labelisation comme "Plus beau village de France". Avec ses remparts de plus de deux kilomètres de long, son port ostréicole, ses boutiques de créateurs et d’artisans d’art et ses nombreux édifices chargés d’histoire transformés en lieux d’expositions, elle reste une destination de promenade idéale pour toute la famille. Des visites guidées sont proposées toute l'année par l'Office de Tourisme : histoire du port, des fortifications, des bâtiments militaires... Le temps d’une visite, nous vous emmenerons sur les traces des hommes qui ont fondé puis transformé Brouage au fil des siècles.