Site officiel de l'Office du Tourisme de l'île d'Oléron et du bassin de Marennes

Rechercher

bilout expert patrimoine histoire

Bilout

Vous ne me connaissez pas ? Remarquez moi non plus, mais c'est parce que je ne me suis pas présenté. Si je dis Bilout, ça parle plus, même si ça ne dit toujours rien à certains...
Lire la suite

L'histoire de l'île d'Oléron

Aux temps de la préhistoire, il semble que l’île d’Oléron fit partie intégrante du continent. La découverte de la présence de silex taillés sur l'île affirme le peuplement de celle-ci au commencement de la période quaternaire, une époque où Oléron se retrouve couverte de forêts peuplées de sangliers et de daims.

Jusqu’au Bas Moyen-âge, peu d’éléments nous renseignent sur l’histoire du territoire. A cette période, Oléron fut une possession de Geoffroy Martel avant d'appartenir aux Ducs d’Aquitaine. Successivement sous domination française puis anglaise jusqu’au milieu du XVe siècle, l’île connut après cela une période plutôt calme. Dans la seconde moitié du XVIe siècle, cette quiétude disparut suite à la Révolte de la gabelle (soulèvement des producteurs de sel suite à la mise en place d’un impôt très lourd) puis les guerres de religion causées par l’implantation et le développement de la Réforme, mettant ainsi le territoire à feu et à sang. Point stratégique, Oléron fut le théâtre de combats incessants entre catholiques et protestants. Dans la région, il fallut attendre la chute de La Rochelle en 1628 pour mettre fin à ces terribles guerres de religion.

Les retentissements de la Révolution française sur l’île d’Oléron furent plutôt calmes. Sous l’an II, l’île changea tout de même de nom pour se faire baptisée « Liberté ».

L’arrivée du premier réseau routier au début du XIXe siècle reliant alors Le Château d'Oléron à Saint-Denis d'Oléron fut une étape marquante dans l’histoire moderne de l’île.

Dès 1940, Oléron fut occupée par les Allemands et ce jusqu’en 1945. Pour l’ennemi, l'endroit y était très stratégique comme en témoigne la construction de nombreux ouvrages défensifs. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1945, après le débarquement des troupes françaises et d’âpres combats (plus de 100 victimes au total), l’île fut libérée.

A voir aussi...

Vos avis...